Robotisation des usines conséquence du chômage galopant


En France, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni  

et partout dans les pays industrialisés, la robotisation des usines devient de plus en plus une évidence pour des milliers d’entreprises en quête de croissance rapide.
Ce mode de production par robots est beaucoup plus rentable pour les chefs d’entreprises puisqu’il permet aux entreprises de multiplier par X leur production en un temps record et surtout à moindre coût comparativement aux actions humaines.
Cette robotisation à outrance est bon d’une part ( côté entreprise) mais mauvais de l’autre part ( côté demandeur d’emplois) parce que ces derniers ne pourront plus avoir la chance d’être recrutés par les entreprises optant pour la robotisation.
Ainsi, selon une étude réalisée en Grande-Bretagne, avec la robotisation des usines, plus de 3.500.000 emplois disparaîtront d’ici quelques années en France, plus de 4 millions en Grande-Bretagne et 2 fois de plus aux Etats-Unis.
Cependant, les demandeurs d’emplois et les étudiants en attente d’entrer sur le marché d’emploi, n’auront aucune raison à s’inquiéter de ce phénomène moderne. Les autorités gouvernementales de chaque pays sauront apporter une solution adéquate aux problèmes de chômage qu’engendrera cette robotisation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire